Objectif • La radiothérapie stéréotaxique (SRt) a été de plus en plus utilisée pour le traitement des métastases cérébrales au cours des dernières années. Le but de cette étude est d’évaluer les résultats cliniques chez les patients présentant des métastases cérébrales traitées avec SRt sur accélérateur linéaire. Méthodes • Les patients ayant subi une SRt dans notre institution entre 2013 et 2017 ont été analysés rétrospectivement. Les plans dosimétriques ont été générés à l’aide du système de planification de traitement iPlan (Brainlab Ag, Feldkirchen, Allemagne) ou Eclipse v11.0.47 (varian Medical Systems, Palo Alto, CA, Californie) et les patients ont été traités sur l’accélérateur trueBeam équipé d’une table robotique. La réponse au traitement a été évaluée en utilisant les critères RANO-BM. L’objectif principal était le contrôle local. Les objectifs secondaires étaient le contrôle cérébral à distance, la survie globale et la toxicité du traitement.

Résultats • Cinquante-six patients (28 hommes et 28 femmes) ayant 100 lésions ont été identifiés pour cette étude entre juillet 2013 et novembre 2017. L’âge médian au moment de la SRt était de 65 ans (extrêmes : 16-86). Les cancers primitifs les plus fréquents étaient le poumon (66%) et le sein (26%). Dix-sept lésions (17%) ont été traitées après chirurgie. Le score médian GPA (graded prognostic assessment) était de 2,5. Les schémas thérapeutiques utilisés étaient: 1 fraction (dose médiane = 20 Gy), 3 fractions (dose médiane = 27 Gy), 5 fractions (dose médiane = 30 Gy) et 6 fractions (dose médiane = 30 Gy) dans 27%, 18%, 41% et 14% des lésions respectivement. La taille médiane du volume tumoral macroscopique (Gtv) était de 2,44 cm3 (extrêmes : 0,1-119,97 cm3 ) et la taille médiane du volume cible prévisionnel (Ptv) était de 5,03 cm3 (extrêmes : 0,32-197,22 cm3 ). Après un suivi médian de 9,4 mois, 7 patients ont récidivé localement. Le taux de contrôle local à un an était de 88% et le contrôle local moyen était de 33 mois. Le contrôle cérébral à distance à 1 an était de 45% avec une moyenne de 16,8 mois. La survie globale à 1 an était de 70% avec une moyenne de 29,5 mois. Un score GPA > 2 était significativement associé à une meilleure survie globale (p = 0,013). Une radionécrose cérébrale a été observée chez 4 patients (7%) et était symptomatique chez 2 patients.

Conclusion • La radiothérapie stéréotaxique sur accélérateur linéaire est un traitement ablatif efficace des métastases cérébrales avec un excellent profil de toxicité.

Mots-clés: radiothérapie stéréotaxique; métastases cérébrales; toxicité; survie globale 

Related Articles

reviews & ratings

0 reviews