INTRODUCTION

Devant les nombreux défis éthiques soulevés par l’exercice de la psychiatrie, un service de psychiatrie se doit d’avoir un ensemble de principes éthiques qui orientent l’exercice des soins en son sein. Lorsque les soignants sont confrontés à des difficultés dans la conscience professionnelle qui régit leur travail au quotidien, le Code de Déontologie et les principes éthiques fondamentaux de l’exercice de la médecine, à savoir l’autonomie, la bienfaisance, la non-malfaisance et la justice ne sont plus suffisants. Il s’agit dès lors de créer des repères, de réfléchir à des bornes qui sont autant de principes généraux mais qui doivent aussi tenter de répondre à l’hétérogénéité des souffrances vécues. 

Related Articles

reviews & ratings

0 reviews